Image default

UNE VICTOIRE IMPORTANTE


Hier soir, le Bergerac Périgord Football Club recevait pour le compte de la 7ème journée de NATIONAL 2, la lanterne rouge du championnat : Bourges 18.
Avec 5 défaites en 5 journées, les visiteurs étaient logiquement outsider lors de cette rencontre.

BIEN LOIN DES HABITUDES …

Depuis le début de la saison, les joueurs de David VIGNES nous ont habitué à des débuts de matchs tonitruants. Ce ne fut pas le cas hier soir à Campréal.
Un premier quart d’heure poussif où la pelouse détrempée ne faisait pas l’affaire des 22 acteurs du match !
Seule la tête de Damien FACHAN, qui passe juste au dessus de la barre, a quelque peu réveillé les supporters refroidis hier soir. (14′)
Il faut attendre quelques minutes pour s’enflammer à Bergerac. L’attaquant adverse s’essaye à une magnifique retournée acrobatique. Mais c’est sans danger pour Pierre LABORDE, bien suppléé par son capitaine. (19′)
A l’image de son début de saison, Mamadou SYLLA est une fois de plus impérial. Il stoppe plusieurs actions chaudes sur le but des locaux (26′-28′-30′), de quoi ravir l’entraîneur qui continue de lui faire confiance dans cette défense à 3.

JUSTE AVANT LA MI-TEMPS

Après une petite frayeur à la demi heure de jeu sur une mauvaise relance de notre arrière garde, c’est notre nouveau latéral gauche, Steven AKO, bien attentif, qui dégage sur la ligne (31′).
On se dirige alors tout droit vers un score nul et vierge à la pause, quand le BPFC met en place son attaque. Un redoublement de passes sur le côté gauche, un centre en retrait et c’est Abdel AABIZA qui vient finir tranquillement du plat du pied. Malgré une première période très pauvre en occasions c’est l’ouverture du score pour les hommes de David VIGNES ! (42′ / 1-0)

LE JOUR ET LA NUIT EN SECONDE PERIODE

Revenus avec de bien meilleures intentions en seconde période, les Bergeracois monopolisent le ballon et se créent d’énormes occasions de but !
A la suite de son débordement côté gauche, Ousmane SAMBA délivre un bon ballon en direction du buteur du soir. Ce dernier ajuste sa frappe mais c’est contré in-extremis par la défense adverse. (47′)
A plusieurs reprises, les hommes en blancs se présentent devant le but de Bourges, sans pour autant trouver la faille pour le moment.

Sur une percée de 50 mètres, Mamadou SYLLA obtient un bon coup franc. Coup de pied arrêté rapidement joué par nos milieux de terrain qui se trouvent parfaitement dans les pieds. A la suite d’une passe approximative de nos attaquants, le gardien essaye de se dégager mais se rate complètement. Le ballon retombe dans les pieds de Samir BAKIR, seul côté gauche à 35 mètres du but adverse. Après un rapide coup d’oeil vers le gardien, il ajuste magnifiquement sa frappe : un lob somptueux qui finit au fond des filets. Le break est fait assez rapidement dans cette deuxième période. (55′ / 2-0)

Les hommes de David VIGNES proposent un jeu beaucoup plus flamboyant et cela plait aux supporters venus en nombre à Campréal.
Le ballon circule bien jusqu’à Axel TRESSENS qui trompe le portier adverse. L’assistant lève son drapeau, c’est un hors jeu. But logiquement refusé donc pour le BPFC, mais cela montre une nouvelle fois toute l’envie et la détermination des locaux dès l’entame de ce deuxième acte. (58′)

UNE FIN DE MATCH SANS STRESS

Logiquement menés 2 buts à 0, les visiteurs semblent abdiquer. Ils ne parviennent pas à se montrer dangereux sur le but de Pierre LABORDE. La victoire semble assurée côté BPFC : les joueurs se contentent de faire tourner le ballon en attendant de trouver la passe parfaite. Ceci étant, le jeu reste très plaisant à regarder. Un troisième but Bergeracois vient même définitivement enterrer les espoirs de Bourges 18 ! C’est Mamadou SYLLA qui enfonce le clou et qui marque ici son deuxième but de la saison. (80′ / 3-0)

Dernier danger durant le temps additionnel de cette rencontre, mais l’avant centre Berruyers rate totalement sa frappe, ça passe au dessus. Pierre LABORDE garde sa cage inviolée. (90’+)

Une victoire 3 buts à 0 qui donne de l’air aux joueurs de Bergerac après 5 matchs consécutifs sans victoire.
Au classement, le BPFC se replace à la 7ème place avec 9 points (2V, 3N, 2D) !


J.C.