Image default

REPRISE DU CHAMPIONNAT

Après une première partie en demie-teinte, nos bergeracoises terminent la première phase en 4e position synonyme d’accession en R1 Élite.

REFONTE DES CHAMPIONNATS

Cette année gros changement dans le championnat R1F : le rassemblement des deux poules !

Les deux poules de R1 (Nord et Sud) ont réalisé que des matchs aller. Les 5 premières des deux poules se voient donc accéder aux PLAY OFF, tandis que le reste des équipes des deux poules accèdent aux PLAY DOWN.

PHASE ALLER DE NOTRE R1F

Nos Machines, surnom donné à notre équipe fanion féminine depuis plusieurs années, ont débuté leur saison face à l’ASMUR avec un match nul (2-2) à domicile. Elles ont enchaîné avec une victoire à Anglet (1-0) puis un coup d’arrêt face aux Girondines de Bordeaux (défaite 2-0). Pour se relancer nos féminines ont gagné face au Stade Bordelais (4-0) puis face à l’Avirons Bayonnais (2-0), mais lors de leur déplacement à Bassens les joueuses de Serge PIALAT, ne sont pas parvenues à s’imposer (1-1). Face à Gradignan, rouleau compresseur du championnat, malgré l’ouverture du score du BPFC, le match n’a pas eu de vainqueur (1-1).

Peut-on parler d’une baisse de régime ? Pour Serge PIALAT, ses joueuses ont fait preuve d’inconstance et d’incapacité à enchaîner, problème qui rejoint celui qui se ressent depuis le début de la saison : la difficulté à reprendre leur niveau. Cet axe d’amélioration appartient maintenant au passé, puisqu’il sent un réel changement dans la mentalité de ses joueuses.

Cette première partie d’exercice s’achève sur une bonne note avec une belle victoire (4-1) face à Eysines encourageante pour la suite. C’est une mi-saison encourageante et pleine d’enseignements, en effet Serge PIALAT a évoqué qu’il observait une grosse hausse de rythme et d’investissement dans le travail fourni. Les automatismes sont bien meilleurs et nos protagonistes ont regagné en confiance.

COUPE DE FRANCE : DÉSILLUSION

L’épisode Coupe de France n’est pas à retenir cette année. En effet, malgré une entrée en lice réussie face à ASMUR ( 1-1, victoire 5 à 4 aux TAB).

Les joueuses de Serge PIALAT n’ont pas su enchaîner lors de leur second tour les opposants à une autre équipe de R1F : Poitiers 3 Cités. Malgré l’ouverture du score de Poitiers, nos joueuses ont pu revenir dans le match, mais en toute fin de rencontre, pensant prendre la direction des pénaltys, là où nos Machines excellent, elles se sont relâchées : Poitiers a pris l’avantage dans les dernières minutes.

FOCUS SUR MARTA PACHECO & JULIA CHABOISSEAU

Outre l’aspect collectif, ce début de saison révèle un bel exploit personnel, celui de Marta PACHECO, la nouvelle arrivante s’est illustrée en inscrivant un but sur coup-franc en pleine lucarne face à Eysines au bout de la 2e minute. Marta est une joueuse Portugaise de 26 ans née à Genève en Suisse.

Elle a commencé le foot à 12 ans dans le canton de Genève où elle gagne de nombreux trophées jusqu’à l’année dernière où elle signe dans le Périgord pour relever un nouveau défi. Elle nous parle d’ailleurs des différences de style de jeu entre la LNB (équivalent de la D2 française) et celui de la R1 championnat dans lequel elle évolue sous nos couleurs : « Dans le championnat où j’étais avant, le rythme de jeu était relativement plus lent donc j’ai dû m’adapter, en plus des nouvelles coéquipières et d’un nouveau coach, à un rythme plus élevé et des duels plus physiques ». Marta s’est bien intégrée grâce à ses coéquipières et entraîneurs, ayant déjà fait un essai lors de l’été 2020, en signant cet été au BPFC, elle n’était pas forcément dépaysée.

Julia CHABOISSEAU, joueuse de 24 ans évoluant au club depuis 2015 en tant que milieu défensive, témoigne suite à la crise sanitaire et l’arrêt des championnats, sur le plan personnel c’était compliqué de se remettre dans le rythme après cette longue trêve. Mais les sensations reviennent puis Julia, comme ses coéquipières reprennent plaisir à jouer au football malgré le contexte sanitaire. Sur le plan collectif : la satisfaction d’avoir atteint l’objectif d’accéder à la R1 Élite !

ACCESSION R1 ÉLITE F

Les différentes équipes que nos joueuses vont affronter et/ou retrouver : ASMUR, Aviron Bayonnais, Chatellerault, Gradignan, Girondines de Bordeaux, Limoges, Poitiers 3 Cités, Trélissac, Soyaux.

Dans cette seconde partie de championnat, nos Bergeracoises vont tenter de prendre leur revanche face aux Poitevines qu’elles affronteront de nouveau lors de la 2e journée. 

Les objectifs pour cette deuxième partie de saison sont connus : jouer les troubles fêtes semble de mise dans les discours. Ensuite, Serge PIALAT cherche à maintenir une cohésion et une confiance dans le groupe pour essayer de retrouver le football qui permettrait au filles de s’amuser sur le terrain. 

Esteban LOUBERE ft. PG