Image default

Julie CLARET, éducatrice et gardienne impliquée.

Julie CLARET est une joueuse phare du Bergerac Périgord Football Club depuis 2012, date à laquelle Julie rejoint les rangs bleus et rouges grâce à la fusion avec le club de La Force ! Tantôt gardienne de l’équipe première féminine, tantôt éducatrice chez les jeunes Bergeracoise … voici son interview ! 👀


Épaulée par Flavie MERCIER et Asli POLAT, Julie est cette année l’éducatrice des U6-U10 féminine du Bergerac Périgord Football Club.
Aimant travailler au contact des enfants, Julie adore transmettre sa passion du ballon rond aux jeunes Bergeracoise. Cette expérience enrichissante permet de faire éclore de jeunes pousses qui partent parfois de rien. Julie admet que son rôle cette année au club est « un très beau challenge ».

Dans ce contexte sanitaire si particulier, les entraînements des jeunes filles ont été adaptées : passes et jeux ludiques sont au programme.
Cette façon de travailler est toute nouvelle pour les joueuses comme pour Julie, qui voit par là « une façon original d’apprendre, sans pour autant en avoir l’impression ».

« Les filles sont incroyables, il y a quelques forts tempéraments, mais suffisamment canalisés. Ces filles sont des moteurs essentiels pour les autres. Dès le début, il y a eu une vraie cohésion et une réelle dynamique de groupe. »
Malheureusement, plus de championnat pour nos jeunes joueuse du BPFC, mais une envie débordante de compétition.


Mais Julie, c’est aussi la joueuse ! Au delà de son rôle d’éducatrice, Julie est la gardienne de l’équipe première féminine du BPFC ! Et sur ce point elle est catégorique : « je n’ai qu’une envie, c’est de revenir en D2 ! »
Elle décrit le Pôle Féminin comme accueillant, familial mais aussi ambitieux.

Mais où est Julie ? C’est la question que nous lui avons posé.
Quel avenir pour la gardienne ? Dans quel club ? Est-ce que l’aventure au Bergerac Périgord Football Club va continuer ? Elle ne le sait pas.
Toutefois, si Julie reste au BPFC la saison prochaine, une chose est sûre, elle restera éducatrice des U6-U10.

« Ce qui est bien avec la vie c’est qu’on ne sait jamais de quoi demain sera fait. »

« Concernant l’école de foot, continuer à faire évoluer les filles et les suivre sur quelques années serait vraiment cool. Pour le Pôle Féminin, une remontée en D2 avec de bonnes conditions pour nous maintenir serait vraiment une belle opportunité pour le BPFC. Ça permettrait de faire évoluer tout le Pôle Féminin en même temps avec la notoriété qu’une montée au deuxième échelon national engendre. Pour moi personnellement, j’ai beaucoup de mal à me projeter dans l’avenir, à chaque fois que j’ai essayé rien ne s’est passé comme je voulais. Donc c’est vrai que j’ai toujours 3000 projets en tête mais je laisse la vie en décider. »

Comme à son habitude, Julie se devait de finir sur une note philosophique.


J.C & P.G