Image default

SOLIDE VICTOIRE !

Pour cette 12ème journée, nos Bergeracois recevaient l’équipe réserve du SCO Angers.

Nos Bergeracois était premier à égalité avec Angoulême et Canet au début de cette journée, sachant que Angoulême et Canet s’affrontaient ce soir !

COMPOSITION BERGERAC

Pierre LABORDE – Yoann WACHTER – Kevin MINGOUA – Freddy COLOMBO – Sam DUCROS – Paul MAISONNEUVE – Damien FACHAN – Victor ELISSALT – Hicham M’LAAB – Samir BAKIR – Adrian SAHIBEDDINE

Remplaçants : Sébastien MPECK – Axel TRESSENS – Hamilton BELTRAN – Romain ESCARPIT – Antoine LETIEVANT

RÉSUMÉ DU MATCH

Malgré le froid qui commence à s’installer le public est en nombre pour soutenir nos Bergeracois !

Après un début en demi-teinte, à la 6′ le SCO obtient un coup-franc mais n’inquiètera pas nos Bergeracois. Le BPFC se créé sa première occasion avec une frappe de BAKIR (12′), ce dernier obtient un pénalty que MAISONNEUVE transforme (18′), 1-0 !

Les minutes s’écoulent sans grandes occasions, mais à la 29′ le BPFC réalise une action XXL à reproduire dans toutes les écoles de football, avec des appuis remises d’une grande rapidité, pour que BAKIR finisse l’action d’une frappe enroulée ! 2-0 !

Dix minutes plus tard, le SCO réduira le score, d’une frappe pleine lucarne- 2-1. Le match en restera là à la mi-temps.

SECONDE PÉRIODE

D’entrée le BPFC pousse sa première offensive (46′), puis M’LAAB réalise une frappe juste au dessus du but angevin (50′).

Presque à l’heure de jeu, Erwan LANNUZEL opte pour son premier changement avec la sortie de M’LAAB et l’entrée en jeu de TRESSENS. La frappe de SAHIBEDDINE (63′) finit sa course sur la barre transversale.

À la 71′ deuxième changement pour le BPFC avec la sortie de BAKIR, buteur ce soir et l’entrée en jeu de ESCARPIT. Puis un dernier changement (80′) avec la sortie de WACHTER et l’entrée de LETIEVANT.

Après deux occasions pour le SCO et un corner (88′) bien défendu par le BPFC, SAHIBEDDINE part en contre mais se voit tacler illicitement, la rencontre se tend mais au bout de quelques minutes, le jeu reprend, après deux cartons jaunes distribués de chaque côté au niveau des bancs.